Une jeune fille de Loucrup guérie à Lourdes
Accueil. Revenir à la page "Loucrup autrefois".

Une jeune fille de Loucrup

guérie à Lourdes

L'ouvrage qui fait référence sur les événements de Lourdes est cette collection (en plusieurs volumes), Lourdes Documents Authentiques, réalisée en 1958 par René Laurentin et Dom Bernard Billet.


Le volume 3 (page 133) nous intéresse car il y est question d'une jeune fille de Loucrup guérie par de l'eau de Lourdes en 1858, l'année même des Apparitions.

On peut y lire :

Plus personne ne se souvient de Françoise Pène à Loucrup. Ce qu'on sait d'elle, on l'apprend dans les registres communaux : naissance le 6 mai 1845 à Loucrup, puis mariage le 31 janvier 1864 avec Pierre Duplan. Françoise Pène avait donc 13 ans au moment de sa guérison (un an de moins que Bernadette).

Guérisons et miracles. Sur les 7000 guérisons de Lourdes recensées en 2008, seules 66 ont été reconnues « miracles » par l'Eglise. Dès 1862 sept guérisons sont constatées par le Pr Vergez, ces guérisons serviront d'argument pour la reconnaissance des apparitions par Mgr Laurence. Devant les nombreuses guérisons, les personnes concernées sont interrogées. Quelquefois, c'est 20 ans plus tard, comme pour Françoise Pène. C'est ce qui l'a peut-être découragée à ne pas pousser plus loin son témoignage. Aussi en 1905, le pape Pie X demande de « soumettre à un procès régulier » les guérisons les plus spectaculaires. On crée le Bureau des Constatations Médicales.

Certains miraculés sont devenus célèbres.

Pendant de nombreuses années, des béquilles témoignaient des guérisons plus ou moins miraculeuses. Elles ont été ôtées de nos jours.

Revenir à la page "Loucrup autrefois".