Le château de Loucrup
Accueil. Revenir à la page "Loucrup autrefois".

Le château et la tour




Loucrup possédait dans les temps lointains un château médiéval et peut-être une tour à signaux. Cette tour figure sur le blason de la commune.


Les documents évoquant ce château sont très rares, n'hésitez pas à nous contacter si vous trouvez quelque chose sur le sujet !


1 - Le château

Le château de Loucrup était situé à cet emplacement, au sommet de la route de Layrisse.

Une ferme appelée "chez Mothe" a été construite à la place.

Une motte ou mothe est l'endroit où étaient bâties les anciennes fortifications médiévales.


On connaît grâce au document "les Debita Regi Navarre" le nom du Seigneur de Locrup qui s'appelait Manaut de Bénac. En effet, en 1300, la baronnie est constituée de 7 communes (Bénac, Averan, Layrisse, Louey, Orincles, Allier et Lanne) entre les mains de Bos de Bénac. Deux autres membres de cette famille possèdent Hibarette et Locrup, il s'agit de Hoton de Bénac (pour Hibarette) et Manaut de Bénac (pour Loucrup).  



Le coeur historique de Loucrup se situe route de Layrisse (ancienne voie romaine).

On trouvait sur cette route la première église (actuel cimetière) et le château.

On peut supposer que le château de Loucrup communiquait avec le château de Visker et avec la tour à signaux de Pouey arabe (à l'aide de fumées le jour, et de feux la nuit).


Vue aérienne de l'emplacement du château.


Voilà à quoi devait ressembler le château de Loucrup. C’est un peu loin de l’idée qu’on se fait habituellement des châteaux.

Voici le plan du cadastre de Loucrup en 1817.

Voici quelques documents trouvés aux Archives Départementales des Hautes-Pyrénées  :


Bigorre et quatre vallées


En rouge le village de Loucrup, sur un itinéraire fréquenté au Moyen-Age.

Archives Départementales des Hautes-Pyrénées - 8 BR 808


Ce texte précise où étaient situés habituellement les châteaux des Hautes-Pyrénées. Archives Départementales des Hautes-Pyrénées - 0 829.


2 - La tour à signaux

Où était située cette tour qui figure sur le blason de Loucrup ?


Nul ne le sait !

Cependant, il est possible que la tour ait été bâtie sur cette colline appelée "Pouey Arabe" (nommée ainsi en souvenir du passage des Arabes revenant de Poitiers après leur défaite contre Charles Martel).


A cet emplacement, on trouve un grand trou de forme carrée (10 x 10 m environ).

L’endroit est situé au sommet de la colline, sur la voie romaine Toulouse-Dax, exactement entre les deux camps romains de Montgaillard et de Loucrup. De là, on pouvait surveiller les alentours ... et avertir le château de Loucrup, situé route de Layrisse...


Si à cela, on ajoute que l’endroit a longtemps été appelé « Signal des Wisigoths », on peut faire le rapprochement Signal = tour à signaux.


Une délibération de 1930 nous apprend qu'on a extrait des pierres de cet endroit pour construire des maisons ou pour arranger les chemins. Il existe plusieurs délibérations de ce type dans les archives communales, mais c'est la seule qui indique précisément le lieu. Quand on connaît Loucrup, on se demande pourquoi les habitants allaient chercher leurs pierres si loin du village. La raison pourrait être que des pierres étaient déjà sur place, ruines de la vieille tour.


On peut voir des ruines d'une ancienne tour à signaux à Labassère.


Et également à Héchettes en vallée d'Aure.


Revenir à la page "Loucrup autrefois".